Actualité Juive

Derrière la pléthore d’opérations anti-israéliennes
Où l’on voit qu’un boycott n’est pas qu’un simple boycott, une manifestation dite pacifique n’est pacifique que de nom, qu’accuser de « colonisation » ou « d’apartheid » veut diaboliser et honnir et que prétendre que le sionisme serait un racisme, c’est, en réalité, vouloir la fin de l’État juif…

C’est avec son brio et sa précision habituelle que Pierre-André Taguieff passe au crible tout ce qui procède aujourd’hui de la détestation d’Israël sous le prétexte fallacieux que l’État juif serait coupable d’un grand nombre de crimes et se serait mis ainsi au ban de la société. Ce qui justifierait donc que, criminalisé, il soit mis à mort. Des forces convergentes s’emploient à le vilipender, à provoquer des incidents auxquels Israël ne peut que répondre, tentant de le « pousser à la faute », par le biais de « boycotts » racoleurs, de « flottilles » soi disant humanitaires mais qui ne le sont pas, ou, dans un autre registre, se faisant le héraut d’un négationnisme militant... Ces forces allant des antisionistes radicaux à « Ahmadinejad et Cie. »
Un exemple type, parmi tous ceux qu’il donne, en est l’Opération Plomb durci et peu importe que le juge Goldstone ait fait depuis son autocritique – sans toutefois aller au bout de son aveu – lui qui avait présidé la commission d’enquête de l’ONU ayant alors condamné Israël sans appel, l’accusant d’avoir réprimé des manifestations pacifiques dans « un bain de sang », image fausse qui a pourtant la vie dure.
Mais rien de cela n’est apparu par hasard. Et Pierre-André Taguieff nous en dévoile la source qui n’est autre que ce qui se tramait autour de « l’ancienne question juive, » devenue donc « la nouvelle guerre contre les Juifs, » avec ses composantes radicales, islamistes, un sens de la « culpabilité occidenta- le », « les dérives onusiennes » et ce qu’il qualifie, à juste titre, « d’accusations délirantes » qui passent pourtant pour crédibles...
D’une lecture limpide, l’ouvrage est abondamment étayé, avec nombre de notes détaillées. Il est incontournable pour être armé afin de lutter contre la criminalisation si préoccupante d’Israël...

Hélène Keller-Lind, Actualité Juive n° 1172 du 21 juillet 2011

Israël et la question juive de Pierre-André Taguieff