Cultures Juives

« Cette terre est ma blessure. Une blessure qui ne se cicatrise pas. Chaque fois, avant d’arriver sur cette terre, une sorte d’immense espoir s’éveille en moi ». Joshua Sobol, Instant de Vérité.

« Sujet sensible s’il en est, la question des implantations au-delà de la Ligne Verte divise la société israélienne depuis de nombreuses années, et suscite maints débats qui semblent ne jamais trouver de finalité.
Écrite en 2001 en pleine intifada, et jouée pour la toute première fois quatre ans plus tard, quelques mois à peine avant la décision unilatérale d’Ariel Sharon de quitter Gaza, Instant de Vérité met en lumière la complexité de ce que représentent les Territoires (Gaza, Judée-Samarie), et les conséquences désastreuses qu’un désengagement peut avoir sur les habitants évacués, ainsi que sur les soldats de Tsahal.
Vivement critiquée et controversée, la pièce a cependant fait l’unanimité au sein de la jeunesse israélienne, qui s’est immédiatement reconnue en ses protagonistes. À travers Instant de Vérité, Joshua Sobol, qui puise depuis les années 80 son inspiration dans les problèmes géopolitiques qui touchent Israël, exprime – avec un trait d’humour cependant, la déchirure de l’âme de sa population.
Dramaturge, écrivain et directeur de théâtre, Joshua Sobol est né à Tel Mond, en Israël, en 1939. Après avoir étudié la littérature et l’histoire au début des années 60, il étudie la philosophie de 1965 à 1969 à Paris, à l’université de la Sorbonne. Il traduit Musset, Sartre, Giraudoux et publie en 1971 sa première œuvre, "Le jour à venir".
À partir de 1977, ses pièces sont présentées partout en Israël, et de 1983 à 1989, il entame avec sa trilogie "Ghetto" une carrière internationale. Couronnée par huit récompenses, celle-ci sera montée et jouée dans de nombreux pays – Allemagne, France, Japon, États-Unis, Royaume-Uni…
Figurant parmi les deux cents israéliens les plus importants lors d’un sondage du site d’information YNet en 2005, Joshua Sobol a à ce jour publié plus de cinquante œuvres, dirigé de nombreux théâtres, et enseigne l’art dramatique depuis 2012 à l’université de Washington.

Alon Hermet, Cultures Juives

sur JSSNews