Fréquence protestante


Le 5 novembre Anne Vial recevait Sarah Vajda au « Rendez vous de vingt heures », sur « Fréquence protestante » (frequenceprotestante.com).

Dans cette émission de cinquante minutes Sarah Vajda illustre l’aventure d’Israël avec les grandes œuvres épiques de la Grèce et de Rome, l’irruption émouvante de la simple vie de famille qu’elles décrivent dès l’origine, telle la tendresse d’Hector sur les remparts de Troie, dans le tragique des guerres et de l’histoire.

Son roman, L’An dernier à Jérusalem explore le futur d’Israël comme « pays où les verbes changent de temps », « Romancie », et fait l’éloge des beautés étranges de l’« irréel du passé ».

Sarah Vajda invite à écouter ce chant comme on écoute le fado, sans toujours bien comprendre d’où vient notre tristesse, mais en trouvant à la fatalité désespérante des événements de l’histoire, et aux regrets de tant de rêves déçus « une consolation par ce chant ».

L’émission est disponible en format MP3 ici^