Jewish Ledger

(hebdomadaire américain indépendant depuis 1929)

« Dans son nouveau livre, le Professeur Richard L. Rubenstein rassemble des données critiques pour la communauté juive et tout le monde occidental. S’appuyant sur des décennies d’enseignement de la Shoah, il analyse les racines de l’islam radical, ses liens avec l’Allemagne nazie et ses intentions à l’égard des non-croyants, en particulier les Juifs et les chrétiens d’Israël, d’Europe de l’Ouest et d’Amérique. Ses conclusions sont pour le moins dérangeantes (…) Dans son chapitre final, intitulé "les fruits de la haine", Rubenstein distingue la haine et la colère. Celle-ci implique une cause identifiée pouvant trouver une solution. La haine au contraire est irréconciliable, surtout lorsqu’elle est née de la honte. Pour les islamistes, la honte d’avoir été vaincu par les Juifs à l’occasion de plusieurs guerres, ce peuple condamné à un statut d’infériorité permanent selon leurs conceptions, et la honte d’avoir été conquis et exploités par les puissances occidentales ne pourront être expurgées que par la conquête et la domination. Il y a un impératif religieux qui leur commande ce type d’action et qui ne peut faire l’objet d’aucun débat. Et c’est justement ce qui rend l’islam radical si dangereux et agressif (…) »

Frederic Leder, Jewish Ledger, février 2010