Le Figaro

« Un livre capital »

« Le sionisme aura été le shabbat de ma vie », a écrit le fondateur du sionisme politique, Theodor Herzl. C’est cette réflexion que le philosophe Michaël Bar-Zvi, professeur à l’institut Levinsky de Tel Aviv, inscrit en exergue de son essai, Être et Exil, consacré à l’exploration des grands courants de la pensée juive de la nation et à l’examen des notions à l’œuvre dan l’histoire juive, comme la filiation, l’exil ou l’appartenance. Un livre capital.

Alexis Lacroix, Le Figaro du 22 mars 2006.