8. Le Monde


Le Professeur Ehoud Netzer de l’Institut hébraïque de Jérusalem a annoncé, mardi 8 mai, avoir trouvé en Cisjordanie un sarcophage de 2,5 m de long qui serait celui du roi Hérode, nommé par les Romains et qui régna sur la Judée entre 37 et 4 avant notre ère. Ehoud Netzer et l’équipe d’archéologues insraéliens à l’origine de cette découverte travaillent depuis 1972 sur le site d"Hérodion une collinne artificielle construite sur l’ordre d’Hérode à une vingtaine de kilomètres de Jérusalem.

Ils avaient récemment réorienté leurs fouilles vers la partie supérieure du site. Selon les textes évangéliques, Hérode ordonna le massacre des Innocents, qui poussa Joseph et Marie à fuir pour l’Egypte (…) Ainsi fut enseveli celui que les Juifs avaient désigné comme une « marionnette des Romains », mais qui fut aussi un grand bâtisseur. Il a considérablement agrandi le second temple de Jérusalem, fait construire le port de Césaréee et les palais de Massada et de Jéricho.

Le lieu de sa sépulture fut saccagé lors de la première révolte des Juifs contre les Romains, entre 66 et 72 après Jésus-Christ. Son sarcophage fut alors réduit en miettes. Ce sont ces débris qui ont été retrouvés.

Hérode fut aussi, d’après l’évangile selon Mathieu, le souverain qui ordonna le massacre des Innocents, c’est-à-dire l’assassinat de tous les enfants mâles vivant à Bethléem, de crainte d’être détrôné par un nouveau « roi des juifs ». Selon les textes, Joseph et Marie fuirent en Egypte pour échapper au massacre. Hérodion fut conquis par les Romains en 71 après Jésus-Christ, un an après la destruction du temple de Jérusalem.

Michel Bole-Richard

Le Monde daté du jeudi 10 mai 2007