Communiqués

« Premières consultations politiques OCI/France à Paris »

« Le premier tour de consultations politiques entre l’Organisation de la Conférence islamique (OCI) et la France s’est déroulé le 5 octobre au Ministère français des Affaires étrangères et européennes au Quai d’Orsay. Les entretiens ont porté sur les droits de l’homme, l’Alliance des Civilisations, la prévention et le règlement des conflits, l’instauration de la paix, la lutte contre le terrorisme et l’extrémisme ainsi que sur les derniers développements en Afrique et au Moyen-Orient et autres dossiers politiques d’actualité. Les consultations politiques entre l’OCI et la France font suite à l’accord conclu entre le Secrétaire général de l’OCI et le Ministre français des Affaires étrangères pour la mise en place d’un mécanisme régulier de consultations sur des questions d’intérêt commun. La délégation de l’OCI à ces consultations était conduite par le Directeur général du département des affaires politiques Amb. Mahdi Fathallah. »

Communiqué du 7 octobre 2010 de l’Organisation de la Conférence Islamique, www.oci.org

Le Secrétaire Général de l’OCI condamne le plan israélien visant à judaïser L’esplanade « al-Bourak » et à en modifier les caractéristiques

« Le Secrétaire Général de l’OCI, le Prof. Ekmeleddin Ihsanoglu a exprimé sa vive condamnation de la décision du gouvernement israélien de modifier les caractéristiques de l’esplanade al-Bourak et de ses alentours qui entre dans le cadre d’une politique systématique de judaïsation de la ville d’al-Qods al-Charif, affirmant que cette terre demeure un waqf islamique et une partie intégrante de la mosquée bénie d’al-Aqsa. Le secrétaire général de l’OCI a affirmé que ce qu’Israël est en train de faire à al-Qods-Est constitue une violation flagrante du droit international et de la légalité internationale, insistant sur la nécessité de mettre fin à toutes les formes de colonisation, de ségrégation et de judaïsation visant à modifier l’identité de la ville arabe et islamique sainte. Le Secrétaire général a averti des graves dangers qui affectent la bénie mosquée d’al-Aqsa et ses environs, en raison de la politique de judaïsation qui englobe les aspects religieux, architecturaux, historiques et culturels de la ville d’al-Qods, appelant la communauté internationale à assumer ses responsabilités quant à la protection des sanctuaires islamiques et chrétiens de la ville.

Communiqué du 23 novembre 2010 de l’Organisation de la Conférence Islamique, www.oci.org

Le Secrétaire général de l’Organisation de la Conférence islamique S’adresse à des Ministres de Affaires étrangères au sujet des développements survenus à Al-Qods

« Dans le cadre des efforts déployés par l’Organisation de la Conférence islamique (OCI) pour défendre Al-Qods al-Charif et mettre un terme aux plans israéliens visant la judaïsation de la ville, le Secrétaire général de l’OCI, le Professeur Ekmeleddin Ihsanoglu a adressé des lettres aux Ministres des Affaires étrangères des Etats membres permanents du Conseil de Sécurité en l’occurrence, les Etats Unis, le Royaume uni, la Chine, la Russie, la France, ainsi qu’au Haut Commissariat pour la Politique étrangère et la Sécurité à l’Union Européenne et aux Ministres des Affaires étrangères de l’Allemagne, de l’Espagne, du Portugal et de la Hongrie. Il les a informés des récentes violations perpétrées par Israël qui a entamé la destruction du domicile de l’[ancien Mufti d’Al-Qods Haj Amine Hussein (…) »

Communiqué du 17 janvier 2011 de l’Organisation de la Conférence Islamique, www.oci.org

L’ex-chancelier de la République fédérale d’Allemagne Dr. Gerhard Schröder rend visite au Secrétaire général de l’OCI.

« Le Secrétaire général de l’Organisation de la Conférence islamique (OCI) le Professeur Ekmeleddin Ihsanoglu, a reçu dans son bureau aujourd’hui le 19 janvier S.E. Dr. Gerhard Schröder, ex-chancelier de la République fédérale d’Allemagne à la tête d’une délégation. Durant cette audience, le Professeur Ekmeleddin Ihsanoglu a fait part à S.E. Dr. Gerhard Schröder des activités actuelles de l’OCI dans les domaines politique, économique, culturel et autres (…), les deux parties on eu d’amples échanges de points de vue sur des questions internationales et régionales d’intérêt commun. Ils ont abordé en particulier l’islamophobie qui ne cesse de se répandre en Europe, le dialogue interreligieux, la situation en Afghanistan et en Irak, les relations entre l’OCI et l’Allemagne ainsi que les derniers développements dans certains pays membres de l’OCI. Il a été également souligné que dans le cadre des efforts communs des deux parties, la visite aura sans doute des résultats positifs et donnera un nouvel élan aux relations entre l’OCI et l’Allemagne (…) »

Communiqué du 19 janvier 2011 de l’Organisation de la Conférence Islamique, www.oci.org