un « extraordinarius »


« Bien qu’excellent élève, Theodor Haecker quitte sur ordre paternel très jeune le lycée pour travailler comme apprenti dans le commerce. Il reprend ses études tardivement à Berlin puis à Munich (…) sans obtenir le titre de docteur, ni celui de professeur : avec fierté Theodor Haecker demeurera un "extraordinarius", un homme inclassable dont la liberté intérieure lui permettait de rester critique à l’égard d’un système auquel il ne se sentait pas appartenir. En ces temps idéologiques, être un "hors-parti" ne l’empêcha pas d’engager tout son être dans la bataille – bien au contraire ! »

Falk van Gaver, La Nef