La Salle capitulaire

par Fabrice Hadjadj, Gérard Breuil

64 pages

Prix : 14 €




Dans la salle capitulaire on ne lit plus les chapitres de la règle monastique. Cependant, au visiteur le plus obtus, une règle s’impose toujours : la règle du réel, dont la règle de saint Benoît n’est qu’un explicite écho. Cette règle, non moins dure que l’autre, non moins suave aussi, nous conduit au point où notre belle contenance se fêle et livre passage à la lumière, à une lumière qui dévoile notre propre noirceur. Des personnages quelconques entrent donc dans cette salle, on entend leur monologue intérieur, on y découvre soudain la faille que l’angoisse y creuse. Mais se découvre aussi que cette angoisse est notre chance, parce qu’elle casse notre orgueil et nous pousse à chercher une joie que nous ne pouvons nous donner à nous-mêmes, et qui nous dépasse infiniment.